ACCÈS AU SITE DE L'UMR

Les enjeux du commerce alimentaire en milieu rural

Logiques d'approvisionnement, pratiques marchandes et stratégies politiques en Normandie


Thèse de Adeline GRABY (ESO Caen)
Direction :
Financement :
  • Région Normandie


Depuis les années 1960, l’offre commerciale dans les campagnes françaises a profondément évolué sous l’effet des mutations sociodémographiques, de la mobilité croissante des individus et de l’arrivée de nouvelles formes de distribution. En Normandie comme partout en France, de nombreux petits commerces alimentaires qui maillaient l’espace rural ont été contraints à fermer, faute de rentabilité. Désormais, les communes dépourvues d’équipement marchand ne sont pas rares et l’offre commerciale est spatialement plus diffuse et concentrée dans les pôles.

 

Alors que la présence d’une activité commerciale est souvent citée comme moyen de lutte contre la désertification rurale, la thèse analyse la réalité de l’offre commerciale alimentaire des espaces ruraux de la région Normandie. La recherche questionne les logiques d’approvisionnement des consommateurs, les pratiques marchandes ainsi que les stratégies politiques participant à la conservation ou au développement d’une offre commerciale. Pour rendre compte de la pluralité des modes d’approvisionnement possibles, tous les types de commerces sont étudiés : du commerce alimentaire sédentaire (local commercial) au commerce non sédentaire (marchés, commerces ambulants, etc.) en passant par le e-commerce et les circuits courts.

 

Plusieurs méthodes sont mobilisées. Un travail statistique sur la dynamique des commerces alimentaires permettra d’identifier le déclin mais aussi les formes de résistance et de renouvellement. Une approche à l’échelle des bassins de vie ruraux doit conduire à une réflexion autour des pratiques individuelles des consommateurs comme des commerçants. Des enquêtes par questionnaire et par entretien complèteront la démarche : auprès des consommateurs pour comprendre leur itinéraire d’approvisionnement ; auprès des commerçants pour identifier leur stratégie d’adaptation au contexte rural. L’analyse des politiques publiques à différentes échelles soulèvera les enjeux de la présence commerciale dans les campagnes. Enfin, l'évolution de la demande en produits alimentaires vers des critères dépassant la proximité (produits locaux, biologiques, gain de temps, etc.) renforce la pertinence d'un questionnement géographique sur le commerce alimentaire dans l’espace rural.