ACCÈS AU SITE DE L'UMR

(Re)produire la ville à l’heure néolibérale : à la recherche de la valeur urbaine


Thèse de Antonin GIRARDIN (ESO Caen)
Direction :
Financement :
  • Bourse ministérielle

Composition du jury :


    De nombreux anciens quartiers industriels européens ont subi des processus de dévalorisation importants suite à la désindustrialisation entamée au milieu des années 1980. Suite à une période de déclin, ces quartiers font souvent l'objet de projets ambitieux visant leur revalorisation, c'est-à-dire la fixation d'une nouvelle forme de valeur. Effectuant une comparaison de quatre terrains d’études français (Caen et le Havre) et allemands (Leipzig et Dresde), cette thèse en s'attache à analyser les modalités spécifiques de la valorisation urbaine néolibérale de ces quartiers, entre phase de création qui impliquent le réinvestissement de valeurs spécifiques (valeur d'usage, symbolique...) et phase de stabilisation qui consacre la prédominance de la valeur marchande au prix de la normalisation des pratiques urbaines et de la relégation des catégories sociales les plus précaires.