ACCÈS AU SITE DE L'UMR

Pratique et appropriation de l'espace d'une ville nouvelle.

Exemple de la ville nouvelle Ali Mendjeli (wilaya de Constantine, Algérie)


Thèse de Celia  KESRAOUI (ESO Caen)
Direction :


Problématique:

En Algérie, les études urbaines se basent essentiellement sur l’organisation spatiale de la ville et sur son aspect esthétique tout en négligeant les dimensions sociales qui concernent à la fois la pratique de l’espace, l’adaptation des individus et des populations à l’environnement urbain.

Marquée par de nombreuses mutations, la société algérienne tout comme la ville  apparaît aujourd’hui fragmentée tant sur le plan identitaire que social. Le fait d’avoir sur le même territoire une société hétérogène est souvent synonyme de conflits culturels et idéologiques, et en général, ces conflits se manifestent par une appropriation et une mutation de l’espace matériel.

Comment une ville nouvelle reflète les caractéristiques de la société ?

Ali Mendjeli est une ville nouvelle de l’Est algérien, qui se trouve à 15km au sud de la ville de Constantine. Cette ville ex nihilo a été créée pour pallier les problèmes de saturation urbaine de la ville de Constantine. Avec une superficie de 1500 ha, le site est appelé à abriter près de 335.582 habitants à l’horizon 2018.

Le cas de la ville nouvelle Ali Mendjeli peut être vu comme un ‘espace-laboratoire’ qui va nous permettre de mieux cerner le phénomène d’appropriation collective d’un espace-plan conçu par le haut.

Comment les habitants se repèrent-ils dans la ville (trajets, toponymies populaire versus toponymie officielle) ? se considèrent ils comme citadins de cette ville ?

Comment les autorités concernées gèrent ou pas l’appropriation de la ville nouvelle ?

Et surtout, comment s’affirme l’identité de la ville nouvelle Ali Mendjeli, s’agit-il  d’une ville autonome et indépendante ou d’un simple déversement de Constantine ?

Devant le fait accompli et sans prise en compte préalable des dimensions sociales de la ville, les habitants tentent tant bien que mal de créer de nouveaux espaces dans les espaces déjà existants en apportant leur propre touche soit en modifiant ces espaces soit en les transformant.

Comment en fonction des catégories sociales, du genre (homme/femme) et de l’âge, les habitants s’approprient-ils la ville ? Y a t-il des catégories ou des populations exclues de la ville conçue ?

 

Méthodologie :

L’objectif principal de cette recherche est l’étude des enjeux urbains Algérie, et la thèse s’appuiera donc sur plusieurs méthodologies : documents d’urbanisme, photographie, observations, entretiens semi-directifs avec les habitants et les différents acteurs, cartes mentales, etc.