ACCÈS AU SITE DE L'UMR

Amère Amara Amarga


Thèse de Géraldine LonGUEVILLE (ESO Caen)
Direction :
Financement :
  • Région Normandie

Composition du jury :


    Depuis 2017, ma pratique artistique est principalement orientée vers les questions de transmission sensorielle de données politiques, médicinales et botaniques en réalisant principalement des performances où l’oralité tient une place essentielle. J’aborde des savoirs oubliés par l’expérience du langage, de la dégustation et j’envisage les plantes comme des vecteurs d'information gustative et politique. Je m’intéresse particulièrement aux plantes sauvages médicinales et les raisons pour lesquelles certaines ont été exploitées lors de l’expansion coloniale et du développement de l’industrie pharmaceutique, et d’autres oubliées, faute de reconnaissance des savoirs populaires et féminins.

    Mes recherches porteront principalement sur l’histoire des migrations humaines et végétales, à travers la constitution d’un récit entremêlé : celui d’une d’une plante, le quinquina, et celui de ma famille, immigrée espagnole née en Algérie.

     

    Mots-clés de recherche : mémoire des plantes : histoire, échanges et politiques