ACCÈS AU SITE DE L'UMR

Les productions légumières : entre marché et demande sociale

L'exemple de la Basse-Normandie


Thèse de Pierre GUILLEMIN (ESO Caen)
Direction :


La thèse de Pierre Guillemin porte sur les modes de production de légumes en Basse-Normandie et leur encadrement par les politiques agroalimentaires et d'aménagement. Partant d'une typologie technico-économique des exploitations bas-normandes produisant des légumes, l'appartenance de classe des producteurs et productrices est interrogée en complétant cette approche quantitative par une enquête compréhensive auprès d'un échantillon d'exploitants par bassin de production. L'observation directe lors de comités techniques, de conférences, de journées d'études professionnelles, etc. permet d'analyser les rapports sociaux qu'entretiennent les producteurs de légumes avec les organisations professionnelles agricoles, les pouvoirs publics et les autres fractions de classe. La thèse vise à proposer des types d'espaces sociaux localisés (Laferté, 2014) que les activités légumières et maraîchères participent, à différents niveaux, à produire.