ACCÈS AU SITE DE L'UMR

Eau et développement en Espagne, politiques et discours.

Les exemples de l’Aragon et de la Région de Murcie


Thèse de Marie FRANÇOIS (ESO Caen) soutenue en 2009 à Université de Caen Basse-Normandie
Direction :
  • Robert HÉRIN, Université de Caen Basse-Normandie
  • Francisco Javier MARTINEZ GIL, Université de Saragosse



Pour développer le pays et répondre aux demandes agricoles, urbaines, touristiques et industrielles, l’Espagne a mis en place une politique basée sur la construction et la gestion d’ouvrages hydrauliques (barrages-réservoirs, transferts d’eau entre bassins hydrographiques, etc.). Cette politique, qui a permis le développement économique de certaines régions agricoles ou touristiques, a généré des problèmes sociaux et environnementaux : expropriation de villages submergés par les retenues d’eau, dévastation d’écosystèmes, surexploitation des eaux souterraines ou encore dégradation qualitative des ressources hydriques. Appuyé par les lobbies agricoles, de la construction, de l’immobilier et du tourisme, le modèle de développement, qui vise à accroître rentabilité et profits est fondé sur une augmentation de l’offre en eau, quelles qu’en soient les conséquences sociales, économiques, territoriales, environnementales. Développement durable, gestion de la demande eau, économie d’eau, pénurie d’eau, sécheresses, etc. sont, en Espagne, des thèmes d’actualité. Les discours des politiques, des acteurs du secteur économique et les interventions des médias leur font une large place. Qu’en est-il dans la réalité ? La société espagnole se détourne-t-elle du modèle consumériste et de la rentabilité à tout prix ? Jusqu’à quel point le développement peut-il justifier l’exploitation, parfois la surexploitation, des ressources hydriques ? Afin de répondre à ces interrogations, ont été choisis deux espaces d’étude : l’Aragon et la Région de Murcie. Ces deux régions illustrent de façon extrême, parfois même caricaturale, les enjeux que suscitent la gestion et la relation à l’eau.



Téléchargement