ACCÈS AU SITE DE L'UMR

Déclin et attractivité des bourgs et des petites villes dans les espaces ruraux de Galice, de Normandie et du Sud-Ouest de l'Angleterre


Thèse de Quentin  BROUARD-SALA (ESO Caen) soutenue en 2021 à Maison de la Recherche en Sciences humaines de Caen (Salle des Actes / Salle des Thèses) 22 octobre 2021
Direction :

Composition du jury :
  • Claire DELFOSSE, Professeure des Universités, Université Lyon 2,
  • Jean-Charles ÉDOUARD, Professeur des Universités, Université de Clermont-Ferrand,
  • Geneviève PIERRE, Professeure des Universités, Université d'Orléans,
  • Valéria Paul i CARRIL, Maître de Conférences (HDR), Université Saint-Jacques de Compostelle,
  • Frédéric RICHARD, Maître de Conférences (HDR), Université de Limoges,
  • Rubén LOIS-GONZALEZ, Professeur des Universités, Université de Saint-Jacques de Compostelle, Laboratoire ANTE, Co-directeur de thèse,
  • Philippe MADELINE, Professeur des Universités, ESO, Université de Caen Normandie. Directeur de thèse


Les espaces ruraux européens ont connu de profondes mutations socio-spatiales depuis 1950 (Diry, 2004). Après des années de déclin démographique, certaines campagnes regagnent de la population alimentant la « renaissance rurale » (Kayser, 1990). Ces nouvelles populations se caractérisent par leur mode de vie centré sur le modèle pavillonnaire (Bourdieu, 1990) au détriment surtout du bâti ancien. Cela a entraîné une vacance du logement importante dans les centres des bourgs et des petites villes du rural isolé. Dans le même temps, la montée en puissance des centres commerciaux a contribué à la déprise des commerces de proximité. Les bourgs et les petites villes de l’espace rural, qui ont connu une déprise de leurs logements et de leurs commerces, reposent aujourd’hui sur une économie résidentielle (Talandier et Jousseaume, 2013) ou dépendent d’une économie touristique (Madeline, 1996). À travers l’analyse et la caractérisation des dynamiques du marché immobilier, cette thèse interroge plus largement le déclin des bourgs et des petites villes des campagnes inhérentes à des dynamiques structurelles (démographiques et économiques) mais aussi aux stratégies politiques de revitalisation. Trois terrains d’études ont été choisis, chacun correspondant à trois étapes de la revitalisation rurale : la Galice, la Normandie et le Sud-Ouest de l’Angleterre.