ACCÈS AU SITE DE L'UMR

Régions et régionalisme au Canada

Constructing and managing political, social and cultural territory


MRSH Caen, du du 9 au 11 juin 2021

Parmi les éléments incontournables dans l’étude du Canada figure l’immensité de son territoire. Le premier ministre canadien William Lyon Mackenzie King avait d’ailleurs remarqué lors d’un discours à la Chambre des Communes en juin 1936 que si certains pays avaient « trop d’histoire », les difficultés pour gouverner le Canada trouvaient leurs origines dans un « excès de géographie ». Appréhender un pays d’une telle superficie a toujours été un défi et, incontestablement, les efforts déployés pour accommoder les différences régionales ont façonné l’histoire politique canadienne et marqué la construction nationale. Au-delà de l’influence de la diversité régionale sur l’histoire politique nationale, ce colloque international pluridisciplinaire cherchera à élargir les questionnements pour aborder la notion de l’intégration sociale et la construction des identités nationales, provinciales, régionales et locales. Lequel de ces niveaux a été le plus pertinent dans la construction d’un véritable sentiment d’appartenance ? Le Canada, tout comme les autres pays occidentaux, subit depuis des années 1980 l’influence de la globalisation, et la prédominance de politiques d’inspiration néolibérale. Des politiques qui cherchent à réduire la capacité des gouvernements à intervenir et à réguler préconisent aussi la décentralisation à l’intérieur des Etats-nations. Comment cet ensemble d’initiatives a-t-il modifié l’équilibre des pouvoirs, et le sentiment d’appartenance des citoyens au Canada ?

Site web du colloque