ACCÈS AU SITE DE L'UMR

La Basse-Normandie


Norois, n° 16 et Etudes normandes, n° 1-2



Colette MULLER (dir.), Michel SIEPER (dir.) - 1996

Les transformations des dernières décennies en Basse-Normandie. I’apparition de nouvelles et multiples fonctions ont fait surgir dans la Région des débats parfois animés sur le développement de ses composantes. Les plaies du départ de la sidérurgie ne sont pas refermées. mais Caen est élue première, dans sa catégorie, au palmarès des villes les plus dynamiques de France. Les dispositions de la PAC frappent les agriculteurs, mais une nouvelle terre d’accueil se dessine : tourisme vert, tourisme britannique, transit européen par le transmanche, recherche scientifique. hautes technologies autour de ses principales villes, où y explosent les effectifs étudiants. Celles-ci y retrouvent les vocations que l’histoire leur avait confiées : tertiaire à Alençon, portuaire à Cherbourg, capitale pour Caen. Les petites villes s’organisent en réseaux, la mer relie ses rives au lieu de séparer. mais les associations de communes avancent timidement, la diversification agricole reste limitée. Le climat lui-même n’est plus ce qu’il était ! Entre permanences et bouleversements, les géographes de l’université de Caen se sont réunis et associcés à leurs partenaires


Colette MULLER  
Michel SIEPER  

Presses Universitaires de Rennes
Revue Norois