ACCÈS AU SITE DE L'UMR

D Day Climat

Tourisme de mémoire face aux effets du changement climatique : analyse des pratiques et représentations des Plages du Débarquement


Financement :
  • Fondation de France

Partenaires :
  • ESO Caen : Xavier MICHEL
  • ESo Le Mans :
  • ESO Angers :

Sur la période du 01/01/2021 au 01/01/2024

 

Notre réponse se place dans la première thématique du programme : « anticiper et s’adapter aux conséquences du changement climatique ».

Le terrain choisi est le littoral du périmètre du projet de classement des Plages du Débarquement au patrimoine mondial de l’Unesco, et en particulier les sites littoraux de mémoire du Débarquement.

L’objectif général est de mener un diagnostic des pratiques et représentations des sites par les usagers, dans le contexte de l’évolution actuelle et à venir du littoral, pour informer les décideurs de ces pratiques et représentations, afin que cet apport de connaissances serve en matière d’aménagement, de gestion et de valorisation des sites et du territoire.

Les sites littoraux de tourisme de mémoire, notamment Utah Beach, la pointe du Hoc, les batteries de Longues-sur-Mer, le port d’Arromanches, connaissent des enjeux actuels et futurs liés aux dynamiques du trait de côte, qui sont en partie renforcées par les effets du changement climatique. Les érosions de falaise et de dunes, les submersions marines sont renforcées, et il est prévu une élévation du niveau marin de plusieurs dizaines de centimètres à l’échelle du XXIème siècle. A ce sujet, des démarches « Notre littoral demain » ont déjà été entreprises/effectuées sur le territoire normand. Notre objectif est complémentaire. Il vise à évaluer l’exposition aux risques d’érosion et de submersion des sites de mémoire à une échelle micro-géographique pas encore investiguée, et à connaître les pratiques et les représentations des usagers de ces sites de mémoire à l’aune d’une information partagée avec eux au sujet de ces effets du changement climatique.

Les problématiques concernent en particulier les questions de maintien, d’adaptation ou de recul de certains aménagements des sites de mémoire, à court, moyen ou long terme. La recherche a pour but d’évaluer la demande sociale par rapport à l’état actuel du patrimoine mémoriel et au paysage littoral en évolution. Nous prévoyons de recueillir les représentations de différentes catégories d’usagers : visiteurs de passage, habitués des lieux de mémoire, résidents secondaires, usagers de loisirs, habitants, ainsi que des acteurs professionnels (musées, gestionnaires) des sites de mémoire. Parmi les visiteurs, nous chercherons à inclure les différentes nationalités les plus présentes sur les sites. Une démarche de recherche participative est prévue, en réponse aux attentes du programme de la Fondation de France, tout en l’articulant à une démarche d’enquêtes par entretiens (100) et par questionnaires (500).

Avec une approche de recherche-action, l’objectif du projet est l’apport de résultats en matière de demande sociale de patrimoine et de paysage, pour l’aide à la décision en termes d’aménagement du territoire, de plans de gestion, de projets patrimoniaux et paysagers, de promotion et valorisation des sites et du territoire dans lequel ils s’insèrent.

 



Contacts :
xavier.michel @ unicaen.fr